dimanche 1 mai 2016

CHRONIQUE ► PETER PAN

Couverture : Peter PanAuteur : James Matthew Barrie
Éditeur : L'Ecole des Loisirs
Collection : -
Dernière parution française : 2014 (version poche)

Thèmes : Classique, Conte, Fantastique
Nombre de pages : 236


Peter Pan est un garçon bien étrange. Il est vêtu de feuilles, ne connaît pas son âge, et ignore ce qu'est un baiser. Wendy est intriguée par ce petit bonhomme qui lui rend visite la nuit, accompagné d'une lumière tintinnabulante nommée Clochette. D'où vient-il donc ?
«Je me suis enfui le jour de ma naissance», répond Peter Pan. «Je ne veux pas devenir un adulte, alors depuis, je vis au pays des fées. Sais-tu d'où viennent les fées ? Lorsque le premier de tous les bébés se mit à rire pour la première fois, son rire se brisa en milliers de morceaux, et chaque morceau devint une fée.»
Wendy et ses deux frères, John et Michael, n'hésiteront pas bien longtemps à suivre Peter Pan et Clochette sur l'Île merveilleuse, au pays de l'Imaginaire...





Ayant toujours adoré le dessin animé Peter Pan de Disney et étant tombée amoureuse de ce même personnage interprété par Robbie Kay dans la série Once Upon A Time, je tenais absolument à lire le classique qui était l'origine du Pays Imaginaire -nommé dans le livre français, le Pays Hors-du-Temps-. Je tiens donc à remercier ma grande sœur qui me l'a gentiment offert. Je l'ai lu rapidement après et j'en ressors émerveillée ! Je sens que ma chronique va partir dans tous les sens, j'ai tellement de choses à dire sur ce magnifique coup de cœur !♥

Bien loin de l'univers tout rose de Disney, nous avons ici un Peter Pan plutôt maléfique, qui persuade Wendy et ses frères, Michel et Jean à le rejoindre au Pays Hors-Du-Temps. Nous allons donc les suivre à travers cette captivante aventure aux aspects sombre, sanglant et féerique dans un univers aux personnages étranges...

Honnêtement, je préfère ne pas trop en dévoiler sur l'intrigue. Déjà parce que je suppose que vous la connaissez tous, ayant sûrement déjà du voir une adaptation cinématographique de cette oeuvre ou tout du moins, en avoir eu vent. Et ensuite, je veux vous laisser la découvrir. Il y a tellement de points fascinants dans cet univers, jusqu'aux plus infimes détails, qu'il faut découvrir par soi-même. Personnellement, c'est ainsi que j'ai lu ce livre, n'en sachant presque rien hormis l'histoire du Disney, qui en est semblable sans pour autant trop l'être, et c'est ainsi que je fus ensorcelée. 

Dès le début de ma lecture, dès les premiers mots lus, j'ai su que j'allais adorer. Sûrement est-ce du à la plume de Barrie qui est magnifique. Cet auteur a pour don de nous captiver instantanément. Lorsque je reprenais ma lecture après l'avoir laissée quelques temps, je replongeais immédiatement dans l'histoire et dans ce monde rendu si familier et reconnaissable entre mille par cet auteur. Sa manière de nous conter l'histoire comme si nous étions ses amis est fascinante, on ne peut qu'entrer dans l'histoire avec passion ! Le vocabulaire est magnifique, sans être compliqué. 

Je ne sais pas si les autres éditions ont intégré au début du livre une préface sur la vie de l'auteur, la naissance de Peter Pan, ce fut le cas dans la mienne et cela fut extrêmement enrichissant pour ma lecture. Nous y apprenons notamment que l'auteur a ''perdu'' sa mère assez jeune, pas physiquement, mais psychologiquement. Il est donc expliqué que le fait que Peter n'aime pas les adultes et ne se rappelle pas de sa mère qui l'aurait abandonné est lié avec l'histoire de l'écrivain. Voici donc un des messages présents dans Peter Pan mais il y en a énormément d'autres. Seront abordés la mort, l'oubli, la bêtise humaine, la jeunesse, le vécu -opposition en Peter et Crochet-, la famille... Je trouve que cela relève du génie de la part de James Matthew Barrie et ne fait qu'augmenter mon admiration envers lui.

Si ces messages sont si bien amenés, c'est évidemment du aux personnages, qui sont uniques. En effet, malgré la grande quantité de personnages présents dans cette oeuvre, ils sont tous très différents mais surtout jamais vu ailleurs. Ils sont tous abordés à un moment ou un autre et il nous est conté leur histoire qui a forgé leur personnalité. C'est impressionnant de voir à quel point l'auteur possède une imagination débordante et un jugement impartial envers ses propres personnages. Il met en avant leurs erreurs et s'en moque ouvertement. C'est ce qui rend les personnages attachants, il n'y en a pas un seul qui m'a laissée indifférente.





Commençons par Peter, évidemment, le héros. Il y a tellement de choses à dire sur Peter qui est le personnage le plus complexe que j'ai jamais rencontré. Il est décrit comme un enfant capricieux et imbu de lui-même. Il aime diriger, qu'on lui soit redevable. Le temps n'a pas d'emprise sur lui. Un point de son caractère que j'ignorais m'a beaucoup surprise : Peter oublie tout. Cela semble amusant comme ça, mais ça rend le personnage très inquiétant. Il a du mal à se rappeler qui est Wendy, il ne se lasse de rien, oubliant à chaque moment ce qu'il a fait au précédent. Ainsi, il change d'avis comme de chemise ! On décrit souvent Peter Pan comme le seul enfant qui ne grandit pas et qui ne connaît même ce qu'est un baiser. Moi, je parlerai plutôt d'une figure égoïste et orgueilleuse. Mais malgré ses défauts, on ne peut que l'adorer. Je suis (re)tombée amoureuse de lui.

Image de charming, hook, and peter panImage de animated, disney, and gif

Bon, entre le Hook ténébreux de Once Upon A Time et celui quelque peu dérangé de Disney, impossible de trouver une image correspondant au vrai Crochet. C'est un personnage auquel je me suis attachée. On dit que c'est le ''méchant", mais c'est uniquement parce qu'il veut tuer Peter Pan à cause duquel il n'a plus de main. Son passé est souvent évoqué, notamment à la fin du livre et c'est très intéressant. C'est un personnage sans pitié, sanglant mais étonnamment très civilisé. L'auteur passe d'ailleurs un long moment à nous parler de son habitude pour les bonnes manières ce qui est très amusant et instructif à la fois.
Et au niveau des pirates, j'ai trouvé Mouche, nommé Smee dans le livre assez attendrissant. On s'attendrit sur son histoire -pour ne pas dire qu'il nous fait pitié-. On découvre également de nombreux autres compagnons de mer du capitaine inédits, tous encore une fois différents.

Image de gif and tinker bell

Fée Clochette et bien... C'est Fée Clochette. Pour le coup, la petite fée espiègle présentée par Disney est bien celle du livre. Très jalouse de Wendy qui est un peu trop proche de Peter à son goût, elle cherche par tous les moyens à la faire disparaître du Pays-Hors-Du-Temps. Je l'ai toujours bien aimée Clochette, avec son petit côté insolant et rebelle. Elle est très attachée à Peter -qui le lui rend, malheureusement, assez mal- et est prête à tout pour lui. De toute façon, je ne peux résister à l'appel d'une fée ;)

Image de disney, dress, and disny

A propos de Wendy, son personnage m'est un peu passé au-dessus. Reléguée au rôle de femme ménagère, de maman qui passe ses journées à tricoter, au peut dire que le féminisme n'était pas d'actualité. Cependant, Michel est attendrissant et John est exactement le genre de personnage masculin que j'apprécie ; intelligent et observateur, en dépit de son jeune âge. Ce doit être du au fait de ses particularités physiques -et son caractère tout de même- mais il ne cesse de me faire penser à Klaus, des Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, que j'adore !
Et puis, pour ce qui est des Enfants Perdus, je souhaitais tous les adopter. Encore une fois, je me répète, ils sont tous différents, alors qu'ils sont nombreux, cependant James Matthew Barrie, parvient à nous offrir des personnalités et des histoires différents !

Et puis, ce n'est pas tout dans cet univers merveilleux, nous avons également les sirènes, les Indiens, et les animaux de l'Île -le passage de la ronde de la marche m'a d'ailleurs beaucoup plu-. Le Pays-Hors-Du-Temps dont tous les enfants rêvent est à la foi fascinant mais également effrayant ; Wendy finit même par oublier ses parents, il y a des nombreux morts, des combats... Cependant, il est tellement riche d'originalité de magie que je désire tout de même me faire kidnapper par Peter et m'y évader.

Par rapport au dessin animé de Disney décrit comme plein de joie et de magie, le récit original est beaucoup plus sombre et noir. Cependant, lors de ma lecture, j'ai retrouvé avec joie des éléments, parfois même des détails, présents dans le Disney. Ce sont deux ambiances totalement différentes mais que j'adore dans les deux cas. Le Pays Imaginaire est mon univers préféré -avec le Pays des Merveilles de Alice, bien évidemment-, le dessin animé a toujours été mon préféré de Disney -de même que Alice au Pays des Merveilles xD- et à présent, ce livre fait partie de mes plus belles découvertes de toute ma petite vie de lectrice -comme Alice... Ok, j'arrête, je pense que vous avez compris^^- 

Je pourrais en parler pendant des heures durant encore mais je pense qu'il est mieux pour vous de le découvrir par vous-même. L'univers de James Matthew Barrie est unique, rempli de magie et de surprise, découvert à travers une aventure extraordinaire contée par une plume splendide. Ce livre fait à présent partie de mes préférés, c'est tout simplement du génie, j'ai déjà envie de le relire encore et encore...

2 commentaires:

  1. ça donne envie de le lire ! Le pays imaginaire c'est toujours un beau voyage ;) ça vaut le coup de s'arrêter à la librairie rue de Bretagne ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, merci encore pour ton cadeau !8)

      Supprimer